3. Cris (1970 – 1971)



LA MERE ET L’ENFANT

L’enfant est gris comme une brume
les yeux mâchés
la tête maigre
les mains tendues dans le silence

les yeux jetés dans le soleil absent

il cherche la tendresse sur la plage infinie
qui roule sous ses pieds ses grains de sable froid
ses grains de sable mauve

poudre de pierre arrachée sur les vagues à la mer

et la mère de l’enfant a couché sa langueur dans l’écume mourante
a perdu son sourire

et la mère de l’enfant ne reviendra jamais


26 septembre 1971