19. De la nuit à l’aurore (1977)



LE LAC

Le lac est doux comme un velours
dessus la barque fait son lit

et comme un long pinceau les rames
font des couronnes sur son dos

les branches des chênes archaïques
écorchent sa peau à demi

et les images des passants
tremblent…

le lac enlise dans la vase
les coeurs défaits de leur capsule


mercredi 2 mars 1977