19. De la nuit à l’aurore (1977)



CARREFOUR

I

Un carrefour
pelé de vent qui souffre
et tant de gens
tordus sous son rasoir

les caoutchoucs
des autos ramollissent
et les passants
se frôlent à la sauvette

II

Le courant d’air
raidit les loques molles
et tricolores
du feu pays de France

et le vent pousse
un râle fait d’aiguilles
qui taille et coupe
la peau de mes passants

qui tournent autour
des pages du cadran
qui dansent dans
le rond de la pendule

III

Un carrefour
mouillé de vent qui tombe
et tant de gens
chenus sous son couvercle

les caoutchoucs
des autos ramollissent
et les passants
s’en vont aux oubliettes


lundi 28 mars 1977