19. De la nuit à l’aurore (1977)



LE PAUVRE

Le pauvre a de la nostalgie

le pauvre amour des caves romantiques
le coeur en rond de flaques et de musiques

le coeur de chien qui fume sous la pluie

le teint de rose acier des chanterelles
le désert lent des touffes d’immortelles

le doigt du fou qui fouille dans les corps
le loup de verre et ses babines d’or

les langues bleues du sang parcheminé
les cris de femmes à l’automne rouillé

les chameaux saouls des mirages vitreux
les pagnes d’hommes aux orgasmes pierreux

les chats de laine aux griffes de balafres
les lits de chaînes au bas des cénotaphes

et puis le pauvre a des larmes pourries

le pauvre amour des flaques romantiques
le coeur en rond des caves sans musiques

mon coeur de chien s’enrhume sous la pluie

du teint des marbres acier des chanterelles
autour des champs de touffes d’immortelles


lundi 22 mars 1977