19. De la nuit à l’aurore (1977)



FINLANDAISE VALSE

La valse est triste
sur les pelouses blanches de Finlande

les femmes font
cent temps d’aiguilles sous la neige

les anges tournent
avec des brumes dans les bras

les notes volent
au fond des fjords un peu d’écume

les violons traînent
des haillons roux de lune en deuil

la valse est triste
sur les pelouses blanches de Finlande

les mains palissent
sous tant de baisers de vents secs

les ombres rongent
les filles de tulle et de soie

les vagues mouillent
le charme qui roule à la mer

les châles éteignent
comme un fouet le cou des femmes

la valse est triste
sur les pelouses blanches de Finlande


mardi 22 février 1977