24. Copeaux (1968-1978)



LE PIN

Le pin des cimes a la chevelure blanche
le pin de glace et de cailloux
que la bourrasque blesse et penche
tient droit son corps encore divers

le pin des rages éternelles
le pin de neige et de cascade
que la tempête rend malade
tient chaud son corps encore diffus

le pin des crêtes renversées
le pin des plaques bousculées
que l’ombre coupe sous la lune
tient bas ses pieds froids dans la pierre

le pin des brumes galopantes
le pin des mèches de couleur
que l’homme tord avec son poids
tient fort son âme ficelée

le pin des cimes a la chevelure rousse
le pin des foudres hypocrites
que le feu brûle sous la chair
tient froid sa douleur enfoncée

le pin des flammes verticales
le pin des lames électriques
que le ciel cache dans son coeur
tient haut ses branches déchirées

le pin des diables hystériques
le pin des fées miséricorde
que l’épouvante mythifie
tient fier sa tête délabrée

le pin des nuits inhabitées
le pin de crainte et de courage
que l’heure secoue comme un péché
tient crâne sa cape chlorophylle

le pin des cimes a la chevelure verte
le pin d’étoile et de lumière
que le doigt montre sur l’arête
tient bon contre l’homme et le temps


22 février 1974