24. Copeaux (1968-1978)



LE CIEL

Je suis tout pénétré du bleu du ciel
un nuage en forme de hanneton
se dissout doucement
tandis qu’un autre au dos de dromadaire
s’écoule au ralenti en traîne de mariée
une étoile s’allume à gauche la première
c’est l’étoile du Sud
et puis une autre encore en marche
elle va trop vite c’est un avion qui passe
il s’en va dans la brume et se perd
l’étoile la seconde apparaît sur ma droite
tremblée
minuscule comme un diamant petit-bourgeois
le ciel blanchit
devient tout pâle et rose au fond
là où la ville s’éclaire
cent lumières aux bords flous
trois cent mille
des carrés des rectangles
les fenêtres des gens qui veillent la conscience bien écarquillée
la nuit
la nuit qui rampe dans les airs
bleus et blancs tout à l’heure
gris laiteux maintenant
avec quelques lampions accrochés sous la voûte
et un oiseau qui gronde
le grand oiseau secret monte vers son escale
et moi je me balance
je suis déjà bien las de haut en bas
je sais que pour grimper si loin
il faut il faut
être tout pénétré du bleu du ciel


mercredi 22 mai 1974
(20h30-21h)