25. Machefer (1977-1979)



LES CHARMEURS DE NAJAS

Les charmeurs de najas ont la flûte à la bouche
et des ventouses aux doigts pour éventrer le bruit
d’où comme un tripier mou la musique jaillit

leur regard est si doux qu’un monstre s’y pendrait
de la nue à la boue comme une lie d’orage
pour un creux de bambou de salive volage

le venin dans la bave éparpille sa mort
et le jour se détend comme une peau percée
à l’amour à l’écran de l’écaille en panier

le cercle doucement d’âmes autour se décolle
et les choeurs de najas soufflent des airs et piquent
les étoiles tombées des manèges cosmiques


mardi 9 octobre 1979