26. Erzastres (1979)



AUTOMNE

Les feuilles sont jaunes et marron
l’automne a peint l’automne
un air de rouille

la fille étrenne ses chaussons
noirs sur l’humus et les paupières

un pli de vent dans les écorces
un plaid de sang sur les étoiles
le ciel est gris comme un trottoir

l’amour y traque encore l’amour
la joue rabâchée de baisers
salit la pucelle en gazon

le ru n’a d’eau que des turbines
le coeur y fume
cratères collines

c’est le bois mauve et l’art y frit
c’est le bal vert des ladres épris
de femmes aux frais de la poussière

les deuils y sont l’automne éteint
et l’air entraîne les chansons


dimanche 21 octobre 1979