26. Erzastres (1979)



SALUT GRAND VIOLONCELLE

Salut grand violoncelle
corps ventru de buis brun

la douleur est le vent de l’archet qui caresse
le sang lourd à l’oreille et blessée de la femme

un condor envolé dans l’air mou qu’il fredonne
un feu tard sur la brique où les flammes se cognent

une voix de grand-père enrouée
un rot d’ogre à la table
d’osselets

une écharpe à la mort et le soir
une fée large et bleue comme un phare

des statues qui s’écaillent en pleurant
comme un grand reposoir vertical

salut grand violoncelle
corps ventru de buis brun


jeudi 25 octobre 1979