29. Limaille (1980-1981)



SALUT

Salut
j’ai dans la tête encore tant d’enfants
noirs sur les photos la famine
que ça me donne envie de rire
jaune un foie d’oie dans mon bide
on n’a pas le droit
de faire de la peau un veau gras
et d’un désert d’os un chantier de fleurs
mais la ville est là
et l’amnésie là
blanchit la mémoire
on est rien qu’une caisse
où les lingots dorent
nos trouilles
on n’est rien qu’une boîte
où les bonbons collent
nos fesses
on n’est rien que rien
mais on brille
astres citadins
les fleuves célestes nous poussent à la fin
dans les grands trous vides
nos crânes et nos yeux
s’éteignent
mais il faut jeter
avant
sur la terre usée
son sperme


1981