30. Aurifère (1981)



QU’ELLE EST BELLE

Qu’elle est belle ma maman
dans sa charrette à vent
avec dans ses fossettes
tous les rires de l’histoire

on y voit des poissons
des tropiques des lagunes
des peaux nues à passer
millénaires de baisers
sous la voûte et les v
des victoires de la vie

c’est alors que l’horreur
vient toujours embuer
le bruit sang des forêts

que la peur sous les sables
caille serpent à lunettes
crache en train ses sornettes
sur la chaussée côté
cour de corps dans les bacs
où la fleur qui pourrit
dit aux lumières légères

Joe Marbre est là
assombrira
bien qui rira le dernier

c’est toi c’est moi sait-il
que c’est le coeur roulant
qui jette aux yeux osseux
ses pépites
ses diamants

qu’elle est belle ma maman
dans sa charrette à vent


1981