6. Forges (mai 1974)



LE LEZARD

Je suis le lézard apatride

d’aucun pays cartographié
d’aucune trace planétaire

alocalique
anationique
aïnternique

je suis lézard à cent pour cent

de tête en queue
de bout en bout

et sous la braise du bon dieu
je fais rôtir mon parapluie
divinement

je suis lézard horizontal

et de la race créatrice
dont les caresses écologiques
font ronronner les électrons

je suis le lézard apathique

ragoût des marmites créantes
et sous les claques d’empyrée
je rue des chose imaginables

je suis lézard et puis lézard

sur les cailloux de la fournaise
je bous des laves divagantes

et je m’enfonce comme un sucre
dans la fumée des bains solaires

je suis le lézard supérieur
un prototype fortuitif
un parasite productif


mardi 14 mai 1974