30. Aurifère (1981)



PAYSAGE URBAIN

Une nappe de fer gazeux
passe au-dessus des yeux
des habitants des villes

des femmes en dessous dansent
entre les sémaphores
et les phares des rotors

des hommes en gabardine
le nez pure grenadine
sucent un boc dans les bars

et le chien des vieillesses
tire au bout de sa laisse
pour faire au caniveau

des poussettes en nylon
bleu marine et roulantes
pleurent des chansons bavantes

la marchande aux saisons
toujours recommencées
vend des châles et bonnets

l’hiver est en quartier
les haleines en fumée
font trembler les maisons

la rue chemine et brûle
dans les coffres branchies
des bouleaux de Gobi

des perruques et des capes
et des chapeaux à claque
et des doigts de tzigane

et la quête et la fête
et l’air des allumettes
allume un feu d’entrailles

et les joues de la foule
et smack et cheek to cheek
et l’aura des caciques

ouah ouah jusqu’à la queue
frémit depuis le chef
de gare et derechef

la voix ferrugineuse
passe au-dessus des gueuses
des habitants des villes


1981