31. Blues (1982-1985)



CAPITAL BLUES

Je chante le blues capital
je chante le blues de Paris

le ciel y est tellement pâle
les femmes qui courent sous la pluie
éclaboussent mon costume de Galles

je suis le prince des folies
du crépuscule et des salles
du blues capital de Paris

et tout le ciel en bas s’affale
sur mes bicolores vert de gris
ça chauffe dans mes doigts qui trimballent
la laisse de cette chienne de vie

tu peux m’en fourrer plein la malle
j’n’ai plus d’envie
dans mon pistolet y’a une balle
qui pourrait m’coller au tapis

on m’a fait une peine capitale
que j’tiens enfouie
au fond de mon sac à linge sale
elle a moisi
ma note de blues sentimental
qui roule sur les pavés noircis

je chante le blues capital
je chante le blues de Paris


mardi 5 octobre 1982