31. Blues (1982-1985)



ARM’S BLUES

J’voudrais mourir dans tes bras
avec des nuages à la bouche
la pluie mouillerait tes doigts
le jour dirait je m’couche

y’aurait des buses dans l’air
avec des becs des cris
d’la charogne sous les serres
mes rêves d’amour farcis

dans la saison rouillée
les corps sont du cristal
un baiser fait trembler
et les caresses font mal

dans la saison des neiges
serre-moi je suis tout bleu
faut qu’tes mains me protègent
j’veux pas dev’nir gazeux

j’veux pas dev’nir un os
et qu’un chien noir me ronge
j’voudrais pas qu’un carrosse
m’tire sur un lit d’éponges

à la saison des fleurs
les tulipes font du sang
cueilles-en une pour mon coeur
j’te jure qu’on s’ra amant

sur le plancher des vaches
on f’ra des galipettes
et des parties d’cache-cache
qui f’ront pâlir les bêtes

à la saison des sables
on ira s’faire mousser
dans l’océan des fables
où l’abîme est salée

on s’enfoncera sous l’eau
les poches pleines de cailloux
l’soleil comme un sanglot
fera briller nos joues

j’voudrais mourir dans tes bras
avec des algues dans la bouche
la mer roulerait nos croix
nos corps y feraient souche

j’voudrais mourir avec toi
j’voudrais
j’voudrais mourir dans tes bras
j’voudrais


vendredi 29 octobre 1982