31. Blues (1982-1985)



VIEUX BLUES

Le ciel est bleu mon vieux
mais t’as un voile aux yeux
tu n’y vois que du feu

la sirène chante papi
mais t’as l’ouie au creux
d’la vague qui t’assourdit

les parfums flottent pépé
mais t’as le nez bouché
sens-tu qu’tu sens mauvais

le poisson a du goût
mais grand-père plus du tout
sa langue est du caillou

une femme te touche mon vieux
mais t’as la peau comme ceux
qui sont noircis au feu

t’es plus qu’un chiffre ancien
sans rame ni machin
t’es plus rien

mais j’t’aime pourtant mon vieux
malgré ton voile aux yeux
malgré ton ouïe en creux
et puis ton nez baveux
et puis ton corps pierreux
t’es plus qu’un chiffre ancien
qu’j’aime encore bien

le ciel est bleu mon vieux
j’suis là pour faire tes yeux
et tu l’entends tout bleu

le ciel est bleu mon vieux


vendredi 18 novembre 1983