32. C’est le bouquet (1995-2005)



ET SI VOUS FRAPPIEZ DANS VOS MAINS

Et si vous frappiez dans vos mains
pour dire que la musique est forte
et si vous preniez le chemin
des rêves qui vous réconfortent
et si vous battiez la campagne
pour y dénicher l’âme soeur
sous les frissons de la compagne
qui vous attendrait dans la fleur
au goût de menthe carnivore
avec un parfum de lumière
funèbre avec des filets d’or
qui feraient danser la poussière
dans un vent d’amour et de mort

et si vous frappiez dans vos mains
pour dire que la musique est morte
vous ne seriez bientôt plus rien
qu’une ombre que le ciel emporte


mercredi 5 février 1997