32. C’est le bouquet (1995-2005)



EPURE

C’est une chevelure
de boucles végétales

c’est un tissu de chair
un entrelacs de serres

c’est la lueur opale
sur le pli des cambrures

et sous les feuilles
l’air
est sombre comme un deuil

et sous les feuilles
chères
à l’homme des prières
jette une larme à l’oeil

sur le feuillage vert
de gris et de griffures
sur la peau des tortures

et sous les pieds les cals
des indigènes au bal

des voies immaculées
de la vierge en forêt
perdue dans le dédale

des lignes équatoriales
passent jusqu’à l’épure


lundi 28 novembre 1999