32. C’est le bouquet (1995-2005)



ALBERT

Albert a dans le froc
un carnage et le boc
décroît c’est qu’il renverse
la gorge en arrière et

la mousse en blanc disperse
le désir dans les blés
des collines où l’averse
donne à boire aux crevasses

au limon aux limaces

et les sécateurs taillent
les sarments qui s’éreintent
au dessus de la faille
et des fruits de la sainte

et les badauds à l’aube
voient le jour se saigner
dans les drapés de l’aube
qui masque les péchés

Albert a dans le froc
un cri de bête à bloc


jeudi 6 janvier 2000