32. C’est le bouquet (1995-2005)



DECLARATION

Je voudrais parler à la mer
lui dire que j’aime ses manières
qu’elle soit paradis ou enfer

et quand elle pique ses colères
je sais qu’elle est douce à l’envers

et quand elle mousse dans les airs
je sais qu’elle se donne à la terre

c’est le chant de l’eau des galères
c’est le champ d’adieu des mystères

on n’y voit jamais de barrières
que des poissons et des chimères
que des horizons de lumière

et les saisons lui donnent l’air
de l’ange bleu de la sorcière

et du câlin à la colère
on sent que la gorge se serre

alors il n’y a rien à faire
l’envie ne vient que de se taire


vendredi 19 septembre 2003