22. Ch√Ęteau chair (1978)



HUIT

Les pièces de ton santon
sont au point
certaines font
ce qu’elles feront demain

allo allo le peintre visagier
pour une gueule c’est combien
rien mais j’aurai au moins besoin
d’un mois entier

faîtes donc faites donc sans quartier
lissez-moi rosez-moi
déduvetez-moi déduvetez-moi
huilez-moi de la crête aux pieds

et comme l’omble
de rond en comble
je suis complètement beurrée
je suis la chair douce à clamer

il est touselle
elle est taureau
mon demoiselle
dans son enclos


jeudi 27 avril 1978