7. Fugues (juin – décembre 1974)



DOUCE ET SON SECRET

On a jeté sur Douce
toutes les brutalités imaginables

des cris des jurons
des gifles si fortes
des feux de tabac

on l’a torturée lentement
sa chair et sa peau ont gémi

on l’a torturée avec soin
pour qu’elle dise ce qu’elle sait
mais Douce ne sait rien

elle n’a rien à cacher
simplement elle est douce

la douceur est son secret


mardi 25 juin 1974