8. Sanguine (janvier - mars 1975)



PETIT BOURGEOIS PETIT MATIN

Petit bourgeois dans ta cuisine
refait de l’ordre comme il faut
coiffe sa raie au bon endroit
brosse sa veste bleue pétrole
frotte ses ongles dans l’eau tiède

petit bourgeois tu peux sortir
sous son manteau le froid recule
passe sa clé dans la serrure
tourne sa vie dans le contact
au quart de tour elle fait ronron

sa voiture

va t’en va t’en vers le travail
avec les autres ses semblables
à l’ombre d’une marmelade
klaxonne encore un peu de nerfs
« struggle for life » on va brailler

pourquoi

je n’ai pas le temps d’y penser
je ne suis pas privilégié
je suis dessous le sous adjoint
petit bourgeon petit boulet
laissez-moi laissez-moi pousser
attention attention ton coeur
un souffle pourrait l’emporter
tant pis je gaze et le temps passe
et je ne l’entends pas passer
c’est bon l’ivresse orgamisée

et vive l’imbécillité


1975