9. Souillée (avril-mai 1975)



HIPPO RAIN

C’est une pluie d’hippopotames
qui croule

la ville est défoncée
s’éboule sous l’eau

les bouches sont crispées
d’ongles béants

et les flaques de peau
ont le corps imbibé

tout gras tout gros
écrabouillé

il n’y eut pas d’échappement
c’était la pluie d’hippopotames


samedi 26 avril 1975