9. Souillée (avril-mai 1975)



PARESSE

Paresse exquise
trop vite vont les gens
devant…
derrière les croix recroquevillent

paresse exquise
à la dérive en rive dans
dedans…
dehors les bouches s’écarquillent

paresse exquise
un rêve d’or endort le temps
souvent…
rare est la tâche qui chenille


lundi 26 mai 1975