9. Souillée (avril-mai 1975)



AROLE

L’arbre s’écarte
vingt et trois mètres dans le ciel

le tronc lépreux a l’oeil tortu
ses ailes crispent des croches amères

l’espoir vert cru des vieux blaireaux
les cônes lourds de pruine bleue

l’habit fidèle avec le temps
quatre saisons de rendez-vous

habite à la chaîne midine
quelques fois frôle un peu le nord

le conifère de la rigueur


jeudi 29 mai 1975