9. Souillée (avril-mai 1975)



SAPIN BLANC

L’arbre s’installe
soixante mètres dans le ciel

le tronc juan a l’oeil grisonne
ses ailes portent des toupets

l’espoir bleu gris des grandes classes
ses cônes nobles ont le ton haut

l’habit poudré comme un milord
la mèche autant à chaque vent

habite très communément
aux tempes surtout jurassiennes

le conifère de la splendeur


vendredi 30 mai 1975